Sélectionner une page

Prière de consécration
à Marie de la paroisse
Sainte Marie en Presqu’île

Dimanche 25 juin 2017

 

Sainte Marie, Mère de Dieu, notre Mère et notre Reine, nous venons en ce jour confier à ta protection et à ta conduite maternelle la communauté paroissiale qui porte ton nom : Sainte Marie en Presqu’île !
Apprends-nous, Mère bien-aimée, à vivre entre nous des relations de fraternité cordiale, de bienveillance et de simplicité, dans une charité qui se donne et va sans peur à la rencontre des autres – ceux que nous connaissons et ceux que nous ne connaissons pas, ceux que nous aimons et ceux que nous n’aimons pas assez…
Donne-nous, Vierge du Silence qui garde fidèlement la Parole de Dieu, des cœurs qui croient et qui aiment, des paroles qui bénissent, des gestes qui bâtissent la paix et font grandir l’unité.
Donne-nous aussi, Vierge de la Visitation, l’audace d’aller à la rencontre de tous nos frères et sœurs qui attendent, souvent sans bien le savoir, de connaître ou de retrouver la « joie de l’Evangile ». Aide-nous à être de bons messagers de cette joie, avec délicatesse et respect, avec force et douceur.
Aide-nous, Reine des apôtres, à vivre à l’ombre de l’Esprit Saint : qu’il nous renouvelle tous, chacun et ensemble, dans le feu d’une nouvelle Pentecôte, spécialement ceux d’entre nous qui peinent et qui souffrent.
Sois, Mère de miséricorde, la Reine de nos cœurs !
Sois, Mère très sainte et très puissante, la Reine de nos familles, de notre famille paroissiale !
Sois, Vierge immaculée, « plus jeune que le péché », l’inspiratrice de nos choix et de nos tâches apostoliques : afin que tous trouvent leur place dans notre communauté paroissiale, des jeunes aux anciens !
Mets de la paix et du bonheur dans toutes les familles. Délivre-les de la division, de l’éloignement des cœurs et de l’isolement, de la précarité économique et des angoisses du lendemain, délivre-les de tout mal.
Suscite dans notre paroisse, dans nos familles, de saintes vocations d’époux et de parents chrétiens, de prêtres et de consacrés, de missionnaires selon le cœur de Dieu.
Que par l’accomplissement paisible et joyeux de la volonté de Dieu, la célébration assidue des sacrements, spécialement la messe du dimanche et le sacrement du pardon, par l’adoration eucharistique et la lecture amoureuse de la Parole de Dieu, nous soyons dans ce monde, dans notre ville, dans nos quartiers, les témoins émerveillés du Royaume de Dieu qui vient, « sur la terre comme au Ciel ».
Amen.
Share This

Partager cette page

Partager sur les réseaux sociaux