Mariage

Comment est célébré ce sacrement ?

Le prêtre ou le diacre est le témoin premier représentant l’Église. C’est lui qui reçoit l’engagement des époux qui se donnent mutuellement le sacrement :
« N…, veux-tu être ma femme ? – Oui, je le veux. Et toi, N…, veux-tu être mon mari ? – Oui, je le veux. Et je me donne à toi pour t’aimer fidèlement tout au long de notre vie ».
Cet engagement nécessite aussi la présence d’au moins deux témoins .
La célébration comporte essentiellement les lectures, le Notre Père, l’échange des consentements et la bénédiction nuptiale.

 

Pourquoi se marier aujourd’hui ?

quand on sait les difficultés liées à la vie conjugale et le nombre croissant de divorces ?

  • parce que c’est le cadre privilégié de la famille, permettant d’accueillir des enfants qui ont besoin, pour grandir, d’amour bien sûr, mais aussi de confiance dans des parents qui s’aiment durablement.
  • parce que la sexualité n’est pas qu’une affaire privée : elle est aussi réalité sociale comme toute réalité humaine.

Ainsi le mariage civil est un acte important, qui doit être respecté, et qui a sa valeur aux yeux des chrétiens. Il est d’ailleurs obligatoire et préalable à tout mariage religieux.

Qu’ajoute le mariage religieux ?
  • on peut d’abord dire que c’est un acte de foi, car aimer quelqu’un jusqu’à l’épouser, c’est lui dire : « Je crois en toi, comme tu crois en moi ».
  • mais c’est surtout un sacrement, suggéré par Jésus lui-même lorsqu’il répond aux pharisiens : « Ce que Dieu a uni, l’homme ne doit point le séparer », rappelant ainsi le premier acte inscrit dans la Bible.

Le consentement libre et total des époux est ainsi une union indissoluble, car le beau terme d’alliance pour le mariage est aussi celui de la Bible pour dire l’amour de Dieu pour son peuple et pour l’humanité entière. Le sacrement de mariage est le signe de l’amour du Christ pour son Église : « Aimez-vous comme le Christ a aimé l’Église », dit saint Paul.

Par le sacrement, les époux reçoivent aussi la grâce qui l’accompagne : il dynamise l’espérance, donne du souffle et permet l’ambition humble et difficile de révéler l’amour de Dieu et de le communiquer. Il rend l’homme et la femme capables de vivre la communion entre eux, et ensemble avec Dieu.

Comment s’y prépare-t-on ?

En 2002, lors de son assemblée plénière à Lourdes, la conférence des évêques de France lançait cet appel :

« Vous, les jeunes, n’ayez pas peur du mariage ! Nous vous invitons à préparer sérieusement cette démarche unique dans votre vie. Présentez-vous à l’Eglise un an à l’avance. Pendant cette année de préparation, vous réfléchirez aux aspects de votre engagement et vous partirez d’un nouvel élan dans la vie chrétienne ».

Pour répondre à cet appel, la paroisse Sainte Marie en Presqu’île propose aux fiancés une préparation au mariage riche et ambitieuse, qui prend son temps : un véritable cadeau à ne pas manquer ! Ce parcours veut donner aux fiancés de bons outils pour mûrir leur choix, réussir leur vie à deux, enraciner leur engagement dans le projet de Dieu sur eux.

 

Comment s’y prépare-t-on ? Concrètement :

La préparation se déploie en plusieurs rencontres :

  • 4 soirées (le jeudi ou le vendredi) animées de façon variée et interactive (DVD, questionnaires, enseignements, exercices à faire seul ou à deux, proposition de travail à faire chez soi pour aller plus loin …) par des couples formés à cette pastorale. On se rencontre mutuellement puis on  aborde les questions de la connaissance de soi et de l’autre, du dialogue et de la communication, de la tendresse et de la sexualité. Pour chacun de ces thèmes un regard chrétien est développé.
  • 1 WE de 36h à Ars (d’un vendredi soir à un dimanche matin). Ce temps de retraite est destiné à approfondir les quatre piliers du mariage chrétien (la liberté, la fidélité, l’indissolubilité, la fécondité), la notion de « sacrement de mariage », le pardon dans la relation avec l’autre et avec Dieu. Ce WE se termine le dimanche matin par un temps de célébration eucharistique avec la communauté paroissiale réunie à Saint Martin d’Ainay, temps au cours duquel les fiancés reçoivent une bénédiction spéciale.
  • 1 dîner chez un couple animateur. C’est l’occasion de faire le point de façon plus personnelle.
  • 1 samedi matin « liturgique ». Il s’agit d’entrer dans la découverte, l’intelligence et la construction de la liturgie du mariage.
  • Des entretiens particuliers avec le ministre de l’Eglise (prêtre ou diacre) qui célèbrera le mariage.

 

Où s’y prépare-t-on ?

Normalement, la préparation a lieu dans la paroisse où l’un des fiancés  réside, et le prêtre ou le diacre de la paroisse célèbre le mariage.

Il est également possible de préparer et de célébrer le mariage dans la paroisse avec un prêtre extérieur.

Le mariage peut être préparé à la paroisse et célébré à l’extérieur.

 

Quand faut-il s'inscrire ?
  • un an avant la date envisagée, sauf cas particulier à discerner avec le curé.

Marie-Alix de Bélizal - Aline Ronsmans

04 72 77 61 74

  • lundi matin,
  • mardi, mercredi et jeudi toute la journée

Valérie Hamel

Chanteurs pour accompagner un mariage

Un petit groupe de chanteurs professionnels catholiques proposent de vous accompagner durant votre cérémonie de mariage.
Contactez  : valeriehamel1@gmail.com

Share This