Sélectionner une page

Dans un appel sans précédent du 29 septembre dernier, fête des saints Archanges Michel, Gabriel et Raphaël,  le pape François demande aux catholiques du monde entier de prier chaque jour d’octobre, mois du rosaire, le chapelet.

Il nous invite aussi à nous confier à la protection de Marie par la prière antique du Sub tuum praesidium : « Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne méprise pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers délivre-nous, ô toujours Vierge, glorieuse et bénie ». Et enfin à prier saint Michel, dans le combat spirituel qu’il discerne, pour protéger l’Eglise du mal et de Satan, le diviseur.

Cette invitation assez grave doit être entendue et reçue ! Marie, la Toute sainte, ne manquera pas de soutenir l’Eglise dans les épreuves qu’elle traverse et de l’affermir dans sa fidélité. Comme il est bon d’expérimenter, au cœur de nos combats quotidiens, la paix intérieure qui monte au fond de nous : une paix qui vient de plus grand que nous !

Dans un entretien avec des séminaristes en mai 2014, le Pape François avait évoqué ce refuge qu’est Marie en période de turbulence : « Le premier conseil, quand le cœur est pris dans une turbulence, est le conseil des pères russes : se placer sous le manteau de la Sainte Mère de Dieu. (…) Il y a une turbulence ? Tout d’abord aller là, et attendre là que le calme revienne un peu : avec la prière, en se remettant à la Vierge… Et dans les moments difficiles, l’enfant va voir sa maman, toujours. Et nous sommes des enfants, dans la vie spirituelle, il ne faut jamais l’oublier ! En période de turbulence, aller chercher refuge sous le manteau de la sainte Mère de Dieu. »Cette invitation n’est pas un pieux enfantillage. Elle devrait au contraire nous revigorer ! Nous apaiser et stimuler nos pas.

Dimanche dernier, nous étions à La Louvesc avec un certain nombre de paroissiens, découvrant la grande figure de St Jean-François Régis. Nous avons réentendu l’appel universel à la sainteté du concile Vatican II. La parole qui va nous porter tout au long de l’année sera : « TOUS appelés à la sainteté ». Faisant écho à l’exhortation apostolique du pape François « Gaudete et exsultate » sur « l’appel à la sainteté dans le monde actuel ».

Chers frères et sœurs, que Marie, patronne de notre paroisse, davantage priée et connue, nous fasse sentir qu’elle est avec nous et qu’elle intervient en notre faveur ! Prions-la d’un seul cœur !

Père Eric de KERMADEC, curé

 

 

Share This

Partager cette page

Partager sur les réseaux sociaux